La Poule Faisane & Le Vieil Orme
Depuis 1962

L'immobilier de charme et de caractère à l'Ouest de Paris Yves Buscal


Accueil du blog
0

L’agent immobilier, un rôle toujours au centre des transactions immobilières ?

Posté le 25/11/2016 par La Poule Faisane

L’agent immobilier connaît ces derniers mois de nombreux bouleversements dans son métier. Qu’en est-il du rôle qu’il a à jouer auprès des particuliers ? On voit que son statut d’intermédiaire de confiance est parfois remis en cause, et que la technologie a tendance à réduire les interactions. Nous allons voir que le digital ne se substitue pas au rôle de l’agent immobilier qui reste un intermédiaire indispensable.

 

 

 

agence immobiliere à l'écouteUn élément qui reste central aux yeux des acquéreurs ou vendeurs : le contact. C’est un moyen central de projeter son projet, le mûrir, le réfléchir, et mobiliser des compétences permettant de mieux les aiguiller.

Et c’est justement le rôle que peut accomplir l’agent immobilier. Apporter des connaissances liées au marché, rassurer les acheteurs et les vendeurs, être réactif sur les occasions qui se présentent. L’agence immobilière va introduire un expert immobilier unique pour prendre par la main l’acquéreur ou le vendeur dans les différentes démarches liées à la transaction, et proposer des services connexes sensés leur faciliter la vie. Cela passe généralement par des diagnostics techniques, estimation, service de déménagement, etc. L’élément sans quoi rien ne serait possible : la confiance.

Cela passe évidemment par les compétences de l’agent immobilier, mais également sa personnalité et l’approche qu’il a dans le suivi du dossier. Un peu plus subjectif, il est bon d’adopter un ton en accord avec le tempérament d’un tout à chacun. C’est ce genre de détail qui fait la différence et qui met en confiance.

Mais les compétences aident forcément à aborder le projet avec sérénité, à conseiller et confier les bonnes informations aux intéressés. Mais par rapport aux autres acteurs de l’immobilier, comment se placent les agents immobiliers ?

 

agent immobilier proSelon ce que recherche l’acquéreur ou le vendeur, l’un sera sollicité plus naturellement que d’autres.

Pour les questions de transaction, d’estimation de biens, ou de financement, les agences immobilières se positionnent en tête de liste à plus ou moins 3/4 des suffrages (selon une enquête ERA), devant les notaires ou les portails immobiliers.

Cela montre que l’agent immobilier reste un interlocuteur privilégié pour la recherche immobilière. En effet, un projet commence par des recherches d’informations sur différents secteurs et types de biens, et pour cela les sites internet permettent de se faire une idée de l’environnement. Derrière, pour conforter ou se réconforter dans l’idée ou la direction que l’on a choisi, le contact humain est nécessaire. Les agences immobilières servent justement d’intermédiaire précieux pour affiner les projets immobiliers, optimiser la recherche, procéder à différentes estimations, mais aussi s’assurer du financement du bien immobilier.

Si l’on doit résumer les qualités que l’on prête aux agents immobiliers, leur permettant d’être intégrés encore aujourd’hui dans une majorité des projets immobiliers de nombreux ménages, voici ce qui ressort :

  • L’information délivrée à l’acquéreur ou au vendeur doit être la plus complète possible, de manière à donner toutes les cartes entre leurs mains. C’est valable pour les aides financières dont pourrait bénéficier l’acheteur ou le vendeur (ou le locataire !), mais également la réglementation en vigueur
  • La connaissance précise du marché immobilier en présence, nécessaire à la bonne évaluation des biens. Cette expertise est très importante puisqu’elle va directement influer sur la rapidité de vente du bien, tout en ciblant un prix juste pour les deux parties.
  • De l’autre côté, les acheteurs vont pouvoir être aiguiller rapidement vers les habitations qui correspondent aux attentes et aux besoins (nombre de pièces, styles, emplacement, surface, budget planché, travaux à prévoir, etc).
  • Un accompagnement, tout au long de la procédure de transaction, sérieux et dévoué : les tâches administrative, sont gérées, les visites organisées, les dossiers des différents intéressés sont étudiées en prenant soit de garder les profils stables et sans risque.
  • Mise en avant du bien par le biais d’annonces présentant le logement avec précision.

 

 

Les agents immobiliers sont donc encore dans la course et se placent au centre des transactions immobilières encore aujourd’hui, loin devant les notaires, les portails immobiliers. Que ce soit pour les vendeurs ou les acquéreurs, ils restent des interlocuteurs privilégiés pour l’expertise immobilière.

 

 

Sources :

Fnaim - Journal de l'Agence

 

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.